Make your own free website on Tripod.com
    EnglishعربيFrançais
 

Notre Histoire

 
     
Page Principale Notre Histoire Bénéficiaires Nos Produits Plan du Site

APERÇU HISTORIQUE

 1 – Période de sensibilisation à l’existence des handicapés

- L'histoire de l’association “Jours d'Espérance” a commencé en 1978 quand Mlle Fadia Abou Dib a pris conscience de l’existence de personnes à l’hôpital “Deir Al Salib”, détachés de leurs familles et de leurs liens environnementaux.

Pendant qu'elle préparait sa maîtrise en psychologie, et durant la période de stage en ergothérapie, elle rêvait déjà d’aider ces gens-là, et ses idées s’éclaircissaient au fur et à mesure dans sa tête.

Elle a aussi contribué à fonder, avec Jaqueline Awada, l’association “Foi et Lumière”  dans la paroisse St. Joseph des Antonins - Zahlé, une association qui prend soin, spirituellement, des personnes handicapées et de leurs familles.

En avril 1980, et après la visite pour le Liban de Jean Vanier le fondateur de “l’Arche” dans le monde, et le co-fondateur, avec Marie-Hélène Mathieu, des associations “Foi et Lumière”, Fadia a été invitée pour visiter l’Arche en France.

- Le 16 juin 1980: Le premier comité fondateur a été formé et a regroupé :

Messieurs Anis Moussalem, Joseph Hakim, Jean Maalouf, Aghnie Tahtouh et Fadia Abou Dib, avec la présence et la bénédiction des trois évèques de Zahlé Aghostinos Farah, Georges Iskandar et Spiridon Khoury.

 - Entre 1980 et 1982: Plusieurs formations et visites à tous les centres au Liban et en Europe.

 - Entre juillet et septembre 1982: Des sessions de formation et d’initiation au décor, art floral, Ballet, Dabké, ont été organisées dans une maison pour jeunes gens connue sous le nom de “Centre artistique artisanal”, et ce grâce aux efforts de l'Evêque Georges Iskandar. Ensuite un spectacle artistique a été organisé dans le Collège Oriental comme l'essence du commencement du travail avec les handicapés, et les bénéfices ont été estimés à deux mille trois cents soixante-dix huit Livres Libanaises (2 378 LL), qui furent épargnées jusqu'au commencement du projet le 23 avril 1986. 

 Le nom de l'association:

- Entre septembre 1982 et octobre 1985: plusieurs formations ont été faites et une profonde connaissance avec les premières nécessités des parents a été entamée, et la première impression fut: « nous souhaitons que vous pourriez prendre nos enfants au moins pour deux heures par jour, et nos jours deviendront des jours d’espérance ». C'était l'origine du nom de l'association prononcé par le père d'un des enfants.

 2 - Conscience des parents et fondation de l'association

 Décembre 1985: Comme les parents sont les premiers concernés, de longues réunions ont eu lieu avec eux.

Le premier comité fondateur a été désigné, et composé de :  Fadia Abou Dib, Wahib Chalhoub vice-président, Walid Nasrallah conseiller de l'Association auprès du Gouvernement, Ghassan Salamani trésorier, Jean Choukri Maalouf conseiller médical, Elie Layoun conseiller artistique et Rabiha Sakhat secrétaire.

 La fondation de l'association

-         Le 23 avril 1986: L'association a obtenu la licence No 102/AD.

-         Avril 1989: Le pharmacien Sami Felfli a été désigné comme remplaçant pour Elie Ayoub qui a été obligé de voyager et le comité fondateur est resté le même jusqu'en février 1995.

-         Entre juillet et septembre 1986: le travail a commencé au lycée des filles à Rassieh avec 18 enfants et 11 volontaires des parents et des jeunes gens.

-         Le 11 octobre 1986: Ce fut ensuite dans une école publique désertée à Hoch El-Omara jusqu'au 30 juin 1990 avec 25 enfants et 6 éducateurs.

 Le dispensaire de l'association

-          Le 31 mars 1989: L'évêque André Haddad a inauguré le dispensaire de l'association dans la  région de Saidet Al-Najat.

 3 - Mobilisation de la communauté locale et internationale:

-          Le 14 septembre 1988: Grâce aux efforts de l'évêque Spiridon Khoury, le Conseil International des Églises a fait une donation de 44 mille dollars américains, pour le début des travaux de construction sur un lot de terrain offert à l'Association, le 17 avril 1988, par Gerious Kabalan et un autre donateur Zahliote. Ce jour-là, la pierre fondamentale du projet a été posée en présence des évêques de Zahlé.

-          Le 1er octobre 1993: Continuation du travail avec 35 enfants et 10 éducateurs dans une maison offerte à nous dans la région de Saidet Al-Najat dans le même bâtiment que le dispensaire.

-          Le 28 août 1993: Signature de l'accord entre le chargé d'affaires de l'Ambassade des Etats-Unis, M. Vincent Battle et Mlle Fadia Abou Dib pour le montant de 15 mille dollars américains pour la continuation de la première phase du projet.

 4 - La phase du déplacement important au centre spécialisé

 -          Le 2 décembre 1993: 45 enfants ont inauguré eux-mêmes leur propre nouveau centre, accompagnés de 12 éducateurs, sur une surface de 1 081 m2 comme première étape du projet, à Dhour Zahlé.

-          Le 20 mai 1994: La première Dame Mona Hraoui a inauguré en présence de plusieurs personnalités de la Bekaa la première phase du projet.

-          Le 17 février 1995: L'Association a obtenu le décret No 7121 pour intérêt public.

Projet belge:

-          Le 18 août 1996: Le chargé d'affaires belge, M. Bruno Vander Bloom a inauguré 7 ateliers qui ont été équipés par le gouvernement belge par le biais de la compagnie SHC représentée par M. John Mayers. La contribution belge a été estimée à 250 mille dollars, pourvu que l'Association collecte 60 mille dollars sur deux années. Les amis belges ont pu collecter 31 mille dollars, grâce aux efforts de Youssef Chebib et sa femme Edy Chebib, ainsi qu’au soutien du Monachisme Antonin représenté par le Père Nader Nader (ce soutien n'a jamais cessé depuis 1986). De plus, 19 mille dollars ont été collectés de donateurs locaux, en plus d’une donation de 10 mille dollars américains faite par M. Fadi Samaha.
Le gouvernement belge a fait une donation du matériel suivant: installation de 6 ateliers, un autobus pour 43 personnes, un générateur électrique, un matériel pour audiométrie et un laboratoire pour les sourds.
De surcroît, le gouvernement belge a envoyé une orthophoniste et une ergothérapeute professionnelle pour deux ans.

-          Le 12 janvier 1997: L'arrivée de l’ergothérapeute professionnelle de Belgique pour former l'équipe locale, et pour travailler avec les enfants pour deux ans au sein d’un programme établi par le gouvernement belge.

-          Le 5 juillet 1997: L'arrivée de l'orthophoniste de Belgique pour former l'équipe locale, et recevoir l’atelier spécial pour l’orthophonie et commencer à aider les sourds de la région.

-          Le 14 septembre 1996: Inauguration de la salle Zeina Jreissati pour Physiothérapie pendant la messe du 10ème anniversaire de l'Association.

-          Le 1er septembre 1997: “Les Religieuses du Bon Service” ont commencé à s’impliquer dans la gestion interne de l'association et sous la bénédiction de l'Évêque de Baalbeck Kirillos Selim Bustros.

Servir les sourds

-          Septembre 1997: le travail a commencé avec quelques enfants sourds, facilité par le matériel spécialisé offert par le gouvernement belge.

Le deuxième étage

-          Du 1er janvier 1999 au 10 mars 1999: Continuation du câblage électrique, du chauffage et des installations d'eau au 2ème étage avec la contribution de l'ILBS (Association des Femmes au Japon) et le Comité de la Coordination de la Paroisse avec les « Trois Rois » en Allemagne.

-          Du 1er juin 1999 au 31 décembre 1999: Travaux d’étanchéité, de peinture, de carrelage et d'installation de portes ont commencé au 2e étage avec la contribution de l'ingénieur Dr. Selim Abou-Ezzi et M. Joseph Mehanna des États-Unis.

-           Août 2000: Habilitation des jardins externes.

-          Le 12 août 2000: Inauguration du deuxième étage sous le patronage de la première Dame Mme Andrée Lahoud représentée par Mme Khadige Chalak, femme du Ministre Fadl Chalak. Nombre de personnalités politiques, juridiques, sociales et religieux ont assisté à la cérémonie. Le président de la L.A.A. (Lebanese American Association) Dr. Nasser Abou Khalil, sa femme, et des amis de l'Association vivant aux États-Unis ont assisté à la cérémonie (Samir, Selim et Selwan Abou Ezzi et leurs familles) ainsi que des amis de Belgique.

-          Le 19 juin 2001: Mme Mona Hraoui l’épouse de l'Ancien Président de la République Elias Hraoui a visité le centre de l'association. Une visite complète des différents services offerts lui a été organisée. Elle a été impressionnée par le système pédagogique, de même que par les bâtiments et les matériels et surtout la bonne relation établie entre la direction, les collaborateurs et les personnes bénéficiant des services différents. Elle a exprimé son admiration en offrant 11 mille dollars pour les systèmes chauffants au 2ème étage, venant s’ajouter aux 6,5 mille dollars offerts par les amis de Belgique.

Servir l'échec scolaire

-          Le 2 octobre 2000: Le travail a débuté avec 5 enfants âgés entre 6 et 9 ans qui ont des problèmes d'échec scolaire.

-          Du 17 novembre 2000 au 27 décembre 2000: Agrandir l'atelier de cire et l’équiper.

-          Le 2 décembre 2000: Commencer le service de “l’intervention précoce” à 6  enfants âgés entre 1 et 3 ans.

Licence scolaire

-          Le 20 juin 2001: L'association a obtenu le décret No 114/AD l’autorisant à changer les buts de l'association afin de diffuser l'éducation et la répandre en ouvrant des institutions pédagogiques. Par conséquent, les buts de l'association sont devenus comme suit:

-          1 - Protection et réhabilitation des handicapés en leur créant des institutions spécialisées pour eux.

-          2 - Le développement de l'Homme à tous ses niveaux: corporel, psychologique, social, éthique et culturel sans aucune discrimination.

-          3 - collaboration avec les autorités concernées pour répandre l'éducation en ouvrant des institutions pédagogiques qui sont conformes aux statuts et règlements en vigueur, et après l'approbation des autorités compétentes.